Home Entreprise Quelle est la différence entre le cloud et le serveur ?

Quelle est la différence entre le cloud et le serveur ?

by audrey
cloud-computing

Vous êtes à la recherche d’une bonne solution de stockage de données pour votre entreprise ? Pour cela, vous avez le choix entre un cloud et un serveur interne. Afin de faire le meilleur choix d’équipement, voici pour vous les avantages ainsi que les inconvénients de chacune de ces solutions de stockage et de gestion des données.

Le serveur informatique : ses forces et ses faiblesses

Encore appelé serveur centralisé, le serveur informatique est un ordinateur dédié qui prend en charge la gestion des ressources du réseau. Il fonctionne avec d’autres ordinateurs clients (ordinateurs de bureau et ordinateurs portables) avec lesquels il partage les données. Système de gestion centralisée, le serveur informatique a ses points forts et ses faiblesses.

Les points forts du serveur informatique

Très utilisé par les entreprises, le serveur informatique peut être installé en interne au sein du système informatique. Il permet à ses utilisateurs (ordinateurs clients) de se connecter au réseau de l’entreprise pour accéder à leurs documents. En tant que système de partage de données, il leur permet également de bénéficier des services tels que :

  • l’accès à internet ;
  • le partage de données via Internet sous forme de courriers internet ou autres ;
  • le partage de périphériques tels que les imprimantes et la mise à disposition d’applications ;
  • le stockage en base de données, etc.

Les points faibles du serveur informatique

Bien que l’utilisation du serveur informatique ait bien des avantages, elle possède cependant quelques limites. En effet, en cas d’incident, si le serveur informatique subit des dégâts physiques, il peut mettre en péril les données de l’entreprise. Aussi, l’utilisation d’un serveur est connue pour exposer l’entreprise à certains risques comme l’infestation des données par des programmes malveillants. En réalité, l’introduction d’un malware dans le système peut rendre vulnérable la sécurité des données de l’entreprise. En plus, le serveur informatique est plus exposé aux violations de sécurité. En cas de panne matérielle, le bon fonctionnement du réseau de votre serveur informatique peut être mis en péril en cas de défaut d’entretien.

Aussi, le serveur informatique représente un investissement important pour les entreprises de taille moyenne. En effet, il a une durée de vie limitée et nécessite un entretien coûteux. Son espace de stockage nécessite également un élargissement constant en fonction des besoins de l’entreprise. Pour les entreprises de grande taille, la capacité de stockage du serveur informatique peut s’avérer limitée.
Enfin, en raison des nombreuses limites et risques liés à l’utilisation du serveur informatique, nombreuses sont les entreprises qui se tournent vers le stockage en ligne dans le cloud privé.

Le cloud : ses forces et ses faiblesses

Traduit de l’anglais, Cloud signifie nuage et désigne un pool de ressources informatiques disponibles sur demande par les utilisateurs qui peuvent y accéder via Internet. Paradigme de traitement de données et de stockage efficient, le cloud computing a été créé en 2006 et connaît depuis lors un grand succès. Il est de plus en plus adopté par les entreprises en raison de son efficacité.

Les points forts du cloud

Solution de stockage consistant à exporter les données sur des serveurs distants, le cloud est de plus en plus préféré au détriment des serveurs classiques. Avec pour principale caractéristique de préserver vos données de toute atteinte physique, le cloud computing a de nombreux autres avantages à savoir :

  • La sécurité et la confidentialité des données. Cette dernière caractéristique est assurée par les offres de cloud privé;
  • Une solution de stockage flexible. Les capacités de stockage de données évoluent en fonction des besoins ;
  • Accessibilité et disponibilité des données en tout temps et en tout lieu
  • Un service informatique plus économique. Le cloud permet aux entreprises de diminuer considérablement leurs investissements en achat de matériel hardware. Aussi, l’entretien du réseau est assuré par le prestataire.

Les points faibles du cloud

Malgré les avantages indéniables à l’usage du cloud, il est tout de même important de relever quelques limites liées à son utilisation. En effet, pour des projets exigeant un haut niveau de technicité et de performance, l’utilisation du cloud n’est pas financièrement rentable.
Aussi, à ce jour, la majorité des applicatifs ne sont pas encore compatibles avec les architectures cloud en raison de l’insuffisance de sa puissance. On peut en conclure que le cloud reste largement une solution efficiente et rentable, mais pour des besoins lourds et gourmands en ressources, l’utilisation du serveur interne s’avère moins couteuse.

You may also like