Home Entreprise Le télétravail va-t-il perdurer après le Covid ?

Le télétravail va-t-il perdurer après le Covid ?

by audrey
Teletravail

Depuis le mois de décembre 2019, une crise sanitaire s’est installée. Elle a vu le jour dans les contrées chinoises et ne cesse de ravager le monde entier. Il s’agit bien évidemment de la pandémie du coronavirus. Face à elle, la population mondiale a également développé plusieurs attitudes afin de survivre et cohabiter avec elle.

Parmi ces multiples adaptations, le port de masque, le respect de la distanciation sociale, la réduction des sorties, la désinfection des mains, les visioconférences et même le télétravail sont les plus remarqués. En ce qui concerne le télétravail, l’on s’aperçoit qu’avec la pandémie du coronavirus, les bureaux se sont vidés totalement. Au même moment, les maisons sont animées. Dans ces conditions, beaucoup se demandent si le télétravail va perdurer après le covid-19.

Le télétravail : qu’est-ce que c’est ?

Depuis l’avènement surprenant du nouveau covid-19, presque tout le monde a sa petite idée sur le télétravail. En effet, le télétravail est le fait d’accomplir à distance son travail intellectuel ou son travail de bureau, grâce aux outils de télécommunication. Une pratique qui est d’ailleurs très fréquente en cette période de crise sanitaire mondiale et qui suscite des inquiétudes.

Le télétravail : que dit le gouvernement français ?

Il est évident que le télétravail a été une alternative très puissante dans la lutte contre la propagation du coronavirus. Ce qui pourrait être une solution au gouvernement français qui n’envisage pas reproduire la séquence de déconfinement brutal en mai dernier.

Le lundi 1er février 2021, la ministre du Travail, Élisabeth Borne estime que le télétravail reste « la règle pour toutes les activités qui le permettent ». Un rappel fait au cours d’une réunion avec les partenaires sociaux.

Information : Depuis que la loi (article L.1222-11 du Code du travail) a été promulguée en septembre 2017 pour le renforcement du dialogue social, le gouvernement français a mis en place un droit au télétravail pour les salariés français.

Il est donc encadré par la loi et doit être mis en place dans le cadre d’un accord collectif. À défaut de cela, il le sera dans le cadre d’une charte établie par l’employeur et ceci après avoir consulté le comité social et économique.

Le télétravail : les droits du salarié

Le salarié en télétravail a des droits identiques (collectivement ou individuellement), au même titre que l’ensemble des salariés d’une entreprise. Ainsi, il doit bénéficier des droits en matière de :

  • Accès aux activités sociales, aux avantages sociaux et aux informations syndicales ;
  • Accès à toute formation ;
  • Respect de sa vie privée ;
  • Sécurité et santé au lieu de travail ;
  • Accès aux avantages professionnels comme tout salarié installés dans les locaux (congés payés, rémunération, temps de travail, etc.) ;
  • Affiliation au régime général de protection sociale et au régime de retraite complémentaire.

Il faut souligner que tout salarié en télétravail a la possibilité de demander le remboursement des frais en rapport avec le télétravail.

Le télétravail : les insuffisances relevées

Le passage au télétravail a été très brutal selon une étude d’Okta réalisée sur 6 000 salariés dans le courant du mois d’avril et de main 2020. L’enquête a été effectuée en collaboration directe avec YouGov et à travers plusieurs pays européens.

Il en ressort que la population française était moins préparée pour faire ce virage, car 59 % des répondants n’avaient jamais télétravaillé avant la pandémie.

Quelques chiffres décourageants

  • 39 % des nouveaux télétravailleurs français n’ont pas eu accès aux logiciels nécessaires à leurs activités professionnelles. Ils ont donc été moins productifs ;
  • 39 % des salariés en télétravail sont triste de ne plus avoir des conversations directes et chaleureuses avec leurs collaborateurs ;
  • 10 % des télétravailleurs se languissent des différents avantages de restauration gratuite et formations (sportives et fitness) donnés par les entreprises.

Le télétravail : il devrait perdurer selon une étude

Bien qu’un nombre de français ait eu du mal à rentrer dans la cadence du télétravail imposé par la crise sanitaire, d’autres s’en sortent très bien. Ainsi, selon les chiffres d’Okta, 30 % des télétravailleurs ont pu maintenir leur niveau de productivité. 20 % ont été plus productifs, comparativement à leur performance au bureau.

Selon les mêmes chiffres, 63 % des télétravailleurs sondés en Europe estiment que le télétravail offre plus de concentration.

En conclusion, Okta a affirmé grâce à son étude que le télétravail devrait se généraliser et perdurer même dans la période post-pandémique.

You may also like