Home Finance Comment mieux investir dans un appartement locatif avec l’aide de la loi Pinel ?

Comment mieux investir dans un appartement locatif avec l’aide de la loi Pinel ?

by audrey
Investir en loi Pinel

Instaurée depuis 2014, la loi Pinel est un dispositif de défiscalisation qui continue aujourd’hui à faire de nombreux heureux. Faite de prescriptions très souples, cette dernière constitue une véritable aide pour toutes ces personnes à revenus moyens qui souhaiteraient investir dans l’immobilier locatif. Toutefois, pour profiter des avantages qu’elle vous offre, vous devez incontestablement effectuer un certain nombre d’actions.

Faire le point de votre situation financière

Pour profiter des faveurs de cette réglementation, vous devez avant toute chose réaliser un bilan de votre situation financière. Pour y arriver, vous aurez notamment besoin :

  • d’étudier dans les moindres détails votre capacité d’épargne ;
  • de faire une liste de toutes vos sources de revenus ;
  • de réévaluer vos dettes.

De plus, il ne faudrait pas oublier d’étudier aussi la possibilité de faire un emprunt et de vous fixer des objectifs spécifiques à atteindre.

Opter pour le meilleur logement locatif

Bien que la loi Pinel vous permette de bénéficier des avantages relatifs à votre investissement immobilier locatif, il est indispensable que votre logement respecte certaines conditions. De ce fait, vous devez faire tout ce qui est en votre pouvoir pour choisir un appartement qui réponde aux prescriptions du label BBC 2005 (RT 2012).

En plus, il faudra que celui-ci soit impérativement situé dans les zones géographiques suivantes : A, Abis et B1. Dans le cas où votre logement se trouvera ailleurs comme dans la zone B2, vous vérifierez qu’il est conforme aux normes de la loi des Finances de 2018.

Signer un contrat de réservation

Si l’appartement que vous souhaitez acquérir répond aux conditions précédentes, vous pouvez donc signer un contrat de réservation avec le propriétaire de ce dernier. Dans cet accord, on devra retrouver les informations suivantes :

  • le type d’appartement acheté ;
  • les conditions d’acquisition de ce dernier ;
  • la date définitive de livraison dudit logement, etc.

En gros, ce contrat de réservation doit en plus de vos informations personnelles et celles du vendeur, contenir un descriptif complet de votre bien immobilier. Pour être crédible, aucun point technique et physique ne devra donc être oublié.

Contracter un crédit immobilier

Une fois que vous aurez terminé avec les étapes précédentes, vous pouvez à présent vous lancer à la rechercher d’un crédit immobilier. C’est ce dernier qui vous permettra en effet d’acquérir votre appartement.

Pour y arriver, vous devez constituer un dossier solide de prêt immobilier et prendre un rendez-vous avec votre banquier. Dans ce registre, vous faire aider par un courtier en immobilier ne serait pas aussi une si mauvaise idée.

Tout étant en règle, vous pourrez alors signer votre contrat et entrer en possession de votre bien immobilier. En revanche, n’oubliez pas avant d’apposer votre signature de bien lire les clauses de cet accord.

Obtenir un rendez-vous chez le notaire pour signer l’acte de vente

Après l’acquisition de votre financement, l’étape suivante voudrait que vous alliez logiquement chez un notaire. C’est en effet auprès de ce dernier que vous pourrez rendre légal votre contrat d’achat. Pour ce faire, demandez à votre vendeur d’apprêter ledit document et de vous rejoindre devant ce représentant de la loi. Grâce à cette opération, le vendeur renoncera donc légalement à tous les droits qu’il avait autrefois sur ce logement.

Acquérir votre bien immobilier

Après votre passage chez le notaire, vous pourrez alors entrer légalement en possession de votre bien immobilier. Vous devez donc demander à l’ancien propriétaire d’effectuer un état des lieux du logement. De cette façon, si vous constatez un défaut qui n’est pas mentionné dans ce dernier, vous pourrez le contester et obtenir gain de cause.

À présent que vous en êtes propriétaire, vous devez transmettre les documents de ce dernier à votre conseiller bancaire. Ce dernier devra en effet s’en servir pour débloquer le reste de vos fonds. C’est à la suite de cet événement que vous pourrez espérer et bénéficier des prérogatives de la loi Pinel.

Il faut dire que durant cette étape, vous devez être très vigilant, car à la moindre erreur vous risquerez de tout perdre. C’est pour cette raison et bien d’autres encore qu’il est recommandé de demander conseil auprès d’un spécialiste.

Penser à déclarer votre bien immobilier

Votre logement ayant trouvé un occupant, vous devez le déclarer le plus tôt possible. Très importante, cette opération légale vous permettra alors de profiter d’une réduction d’impôt. En plus, elle vous donnera l’occasion de porter toutes les charges et les taxes déductibles sur le loyer que vous percevrez.

Afin de toujours profiter de cette loi Pinel, vous devez renouveler votre investissement. Cela devra être fait dans la période de validité (3 ans) de votre aide.

Voilà en quelques mots, tout ce que vous devez faire pour profiter des bénéfices offerts par la loi Pinel dans le cadre d’un investissement locatif. Faites-en bon usage et offrez-vous toutes les chances qui vous permettront bientôt de construire votre empire immobilier.

Vous aimerez aussi...