Home Finance Comment fonctionne le remboursement des lunettes ?

Comment fonctionne le remboursement des lunettes ?

by audrey
remboursement-lunettes

Les troubles visuels touchent de nombreuses personnes en France. 68,5 % de la population souffrent d’une maladie oculaire nécessitant le port de lunettes. Dans un même foyer, il arrive même que plus d’un membre soit concerné. Dans une optique d’allégement des charges, des droits de remboursement ont été établis sur certaines catégories de lunettes. Néanmoins, depuis janvier 2020, une réforme est entrée en vigueur sur le fonctionnement des remboursements.

Qui peut bénéficier d’un remboursement sur ses lunettes ?

Le remboursement de vos lunettes est établi sous des conditions bien définies selon que vos lunettes soient correctrices ou non.

Conditions de remboursement sur des lunettes correctrices

Les principales personnes concernées sont celles qui souffrent des troubles suivants : l’hypermétropie, la myopie, l’astigmatisme, l’amblyopie et la presbytie. Pour certaines affections particulières, un remboursement peut être attendu. Ce sont :

  • les cas d’incomitance loin-près où les enfants de moins de 16 ans ont une prise en charge sur leurs verres progressifs
  • les cas de strabisme avec diplopie où le patient bénéficie d’une prise en charge de la correction prismatique ;
  • les affections oculaires congénitales ou acquises engendrant une photophobie permanente où les verres teintés sont pris en charge.

Les cas suivants : l’albinisme, les kératopathies chroniques, l’aniridie, les rétinopathies pigmentaires et le remaniement post-traumatique du segment antérieur sont aussi pris en charge. Les pathologies rétiniennes avec malvoyance sont aussi concernées.

Après les chirurgies de la cataracte, les verres teintés prescrits pour une dégénérescence maculaire liée à l’âge sont aussi inclus. Lorsque l’hypermétropie, la myopie et le strabisme divergent intermittent sont doublés d’une photophobie, les lunettes entrent dans les conditions d’éligibilité.

Conditions de remboursement sur des lunettes non correctrices

Si les lunettes ne sont pas correctrices, les conditions d’éligibilité sont restreintes. Ne seront pris en compte que les verres neutres avec prime et les verres plans pour les cas d’atteinte oculaire unilatérale.

Si les conditions précédentes de remboursement ne s’appliquaient que sur une lunette par patient, certaines conditions particulières peuvent donner droit à un remboursement sur deux lunettes à la fois.

Conditions de remboursement sur deux lunettes consécutives

Pour les patients atteints de strabisme et/ou d’amblyopies, puisqu’ils doivent porter deux lunettes en alternance, la prise en charge s’applique sur les deux à la fois.

Il faut aussi citer le cas des personnes qui souffrent d’un déficit sur la vision de près et de loin en même temps. Il arrive qu’elles présentent une intolérance ou qu’il y ait une contre-indication sur le port de verres multifocaux ou progressifs. La prise en charge est alors étalée sur les deux lunettes pour les visions de près et de loin.

Le remboursement des lunettes : comment ça fonctionne ?

Le coût des prises en charge du pôle de la santé oculaire s’est avéré très onéreux ces dernières années. Avec l’entrée en vigueur de la réforme 100 % santé ou reste à charge zéro du 1er janvier 2020, l’assurance santé sur les lunettes se subdivise en deux catégories. Les remboursements étaient faits suivant un pourcentage dépendant de l’âge.

Désormais, vous avez une possibilité de remboursement de lunettes à 100 % sur une catégorie de classe A, et un remboursement suivant une échelle de pourcentage sur une catégorie B. Ce classement obéit aux mêmes règles pour toutes les tranches d’âge.

La classe A

Depuis 2020, toutes les personnes souscrites à une complémentaire santé responsable et solidaire bénéficient de la réforme 100 % santé. Tous les opticiens ont l’obligation de détenir un panier de lunettes de la classe A proposant plusieurs modèles de montures à chaque classe d’âge : 16 montures aux adultes et 10 montures aux enfants. Elles doivent se présenter sous deux couleurs au moins et le prix est plafonné à 30 €. Les verres de ce panier doivent répondre aux normes esthétiques en couvrant toutes les corrections visuelles possibles.

La classe B

Elle concerne les lunettes dont les propriétaires ne bénéficient pas du reste à charge 0. Ce sont des lunettes qui appartiennent au panier B et la sécurité sociale ne fera qu’une prise en charge de 60 %. Le tarif de référence étant de 0,05 €, il faudra compter 0,03 € par monture et par verre. Ainsi, le remboursement maximum sur une paire complète de lunettes sera plafonné à 0,09 €, sauf pour les personnes souffrant d’affection de longue durée (0,15 €). D’où l’intérêt de souscrire à une mutuelle pour bénéficier du reste à charge zéro.

Vous savez désormais comment fonctionne le remboursement des lunettes. Cependant, il ne vous est octroyé que si la demande de renouvellement est faite sur un intervalle de 2 ans pour les moins de 16 ans et 1 an pour les adultes et les moins de 6 ans, à partir de la date d’obtention de votre dernière paire.

You may also like