Home Finance Comment calculer le montant d’une rente viagère ?

Comment calculer le montant d’une rente viagère ?

by audrey
rente-viagère

Dans le but de compléter une pension de retraite, un revenu supplémentaire peut vous être versé, de manière régulière, à travers divers placements en rente viagère. Par définition, une rente viagère est un montant versé à un bénéficiaire, mensuellement, trimestriellement ou annuellement, jusqu’à ce qu’il décède. En contrepartie à son versement, le bénéficiaire abandonne son bien immobilier ou un capital financier important. Il est possible de calculer le montant d’une rente viagère grâce à divers facteurs. Voici tout ce qu’il faut savoir à ce propos.

Le principe de calcul de la rente viagère

Pour calculer le montant d’une rente viagère que vous recevrez jusqu’à votre décès à travers un achat immobilier en viager, il faut prendre en compte de nombreux facteurs. Les principaux éléments sont : la valeur vénale de la maison ou de l’appartement, celle-ci est définie selon des spécificités du bien, les éventuels travaux à faire, la localisation, les conforts accessibles, etc. L’âge du vendeur, plus celui-ci est jeune et plus la période de versement de la rente sera longue, alors son montant sera réduit. L’espérance de vie du bénéficiaire calculée à partir de la table de mortalité. L’aspect occupé ou non du bien immobilier.

Pour une procédure simple, un coefficient illustrant l’espérance de vie du vendeur lors de l’achat, divise la valeur du bien. Le barème de ce coefficient varie selon l’aspect occupé ou non du bien immobilier. Cela donne alors le montant de la rente annuelle, qu’il faudra rapporter au mois ou au trimestre en fonction de la modalité de paiement appliquée. Lorsqu’on parle du montant de la rente, il faut également évoquer le bouquet. Ce dernier est un montant dont le versement se fait au comptant lors de la signature du contrat de vente. Généralement, le bouquet correspond entre 20 et 30 % de la valeur globale du logement. En tant qu’acheteur, il vous appartient de discuter librement avec le vendeur pour fixer son montant. Il n’est pas obligatoire de considérer le bouquet, mais s’il existe, il est déduit de la valeur vénale du bien avant même de calculer la rente viagère annuelle.

Les critères facultatifs pour le calcul d’une rente viagère

Dans le calcul du montant de la rente viagère, il peut exister des éléments de calcul facultatifs intégrés dans le contrat souscrit. Ce sont des éléments comme :

L’usage d’un taux technique, qui offre au bénéficiaire la possibilité de profiter d’une avance relative aux futures revalorisations de la rente. Ainsi, la rente viagère au départ est plus importante pour l’assuré. La réversion pour un seul individu en cas de décès de l’assuré, ce qui signifie le versement intégral ou partiel du montant de la rente au conjoint.

Les annuités garanties, qui assurent le maintien en liquidation, du versement de la rente durant un certain nombre d’années, en faisant abstraction des concomitants ou du nombre de rentiers successifs. Il est important de savoir que le montant de la rente destinée à l’assuré peut être baissé avec l’inclusion des options de réversion et d’annuités garanties dans son contrat.

Un notaire pour déterminer la rente viagère

En pratique, le calcul du montant de la rente viagère incombe au notaire responsable de l’opération immobilière. Pour la détermination du coefficient relatif à l’espérance de vie du vendeur et qui divise la valeur du bien, le notaire prend en compte les barèmes/tables de mortalité, sur lesquels il se base. Ainsi différentes options peuvent être envisagées : cela va du barème viager de l’Administration fiscale, jusqu’au barème Daubry en passant par barème de la Caisse nationale de prévoyance ou le barème des notaires.

Lors d’une vente immobilière en viager, l’acte de vente peut contenir une clause d’indexation. Cela implique alors une révision, chaque année, de la rente viagère, et ce, selon l’évolution de l’indice qui y est affichée. Il peut s’agir de l’indice des prix à la consommation de l’Insee ou de l’indice du coût de la construction, entre autres. Il n’y a alors aucune clause présente dans ce cas, mais, tout de même, une indexation légale s’applique, avec la prise en compte d’un taux de revalorisation défini par les autorités.

Un calcul par simulation

Le montant de la rente viagère peut être calculé sur internet grâce à un simulateur spécifique. En effet, il existe sur internet des plateformes spécialisées qui proposent le calcul et la simulation de la rente viagère.

Ce sont des outils innovants qui prennent en compte dans leur algorithme les différents éléments concourant au calcul du montant de la rente viagère. Ainsi, l’internaute n’aura qu’à utiliser le formulaire dédié, renseigner ces éléments déterminants et se voir proposer un montant. Cela permet de gagner du temps et de se projeter sur l’évolution de la rente.

You may also like